The Mad Tea Party Index du Forum
The Mad Tea Party

 
The Mad Tea Party Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: St Trinian et Nigel Molesworth ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The Mad Tea Party Index du Forum -> L'antre du Chapelier Fou et du Lièvre de Mars -> Arabesques Ténèbreuses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Coppélia
Gashlycrumb Tiny

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2008
Messages: 101
Localisation: No Place Like Home
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 28 Nov - 20:37 (2008)    Sujet du message: St Trinian et Nigel Molesworth Répondre en citant

Une série de livres et de dessins, dont le trait peut être comparé à celui de Charles Addams. Un trait en noir et blanc, plein de vivacité, à la limite du caricatural, pour des dessins et une série déviants, noirs et hilarants.

Une petite introduction avec St Trinian :



St Trinian est un lycée pour jeunes filles tout ce qu'il y a de plus normal, dans les années 40 / 50.
Seulement, les lycéennes abritées au sein de St Trinian sont bien différentes de celles des autres écoles : elles sont sadiques, violentes, parfois sordides, elles n'ont aucune morale, sont égoistes, expertes en tortures, sorcelleries et autres joyeusetés. Elles boivent, fument, et aiment à se rebeller contre toutes formes d'autorité. Mais elles peuvent aussi se révèler polies, mignones et amusantes.
"Typiquement humaines" selon leur illustrateur. Inutile d'en parler avec des mots quand il y a les dessins de Searle :


"Elle vient juste de découvrir que James Mason était marié."



"De toutes façons, nous ne sommes que le jouet du destin."



"Allons, fini de jouer !"




Ces séries de dessins donna naissance dans les années 50 à des films que je n'ai jamais vu, je ne peux donc me prononcer quant à leurs qualités et / ou défauts. En 2007, un film avec entre autres Rupert Everett et Stephen Fry voit le jour. Du peu que j'en ai vu, cela a l'air très médiocre.



Mais aux élèves rebelles, hystériques et alcooliques de St Trinian, on peut préférer (et de loin, c'est mon cas) un autre héros de Ronald Searle (crée avec Geoffrey Willans), le mini misanthrope Nigel Molesworth.
Quand Willans approcha Searle pour dessiner les aventures du héros qu'il inventait, Searle prit peur : encore un anti-héros dans un collège (bien trop proche de St Trinian). Il lui suffit de lire un peu les inventions de Willans pour s'y précipiter.



Si les filles de St Trinian sont une satyre des héroines d'Enid Blyton, le petit Nigel est ses aventures sont une charge féroce contre la societé anglaise des années 50, mais également du système éducatif.
Nigel Molesworth est un élève de l'école St Custard. Contrairement aux héros enfantins de l'époque (tous nobles, travailleurs et vertueux), Nigel est cynique, misanthrope, égoiste et irréverencieux. Il a un frère, qu'il nomme simplement Molesworth II, dont il doute qu'il soit réellement son frère. Son meilleur ami est Pearson (son nom n'est jamais bien "prononcé"). Et dans St Custard, cette vieille bâtisse, il y a une kyrielle de professeurs, secs, sadiques et detestés par les élèves (le proviseur est mégalomane et le chien de l'école ne pense qu'à comploter), qui donne à ses aventures un parfum presque gothique. L'enfant est rêveur, et se demande toujours comment faire dans la vie quand on est un "enfant élizabethain" - référence au règne d'Elizabeth la Reine Vierge - perdu dans "une époque atomique", un gamin qui voit la vie, sa famille, ses amis et ses professeurs à grands renforts de cynisme et d'absurde surréaliste (et franchement très drôle). Rien ne lui échappe, pas même les toutes petites choses.
Toute l'histoire (qui ne sont que des petites scènes à la manière d'un Petit Nicolas) sont évidemment vues par Nigel, qui a la particularité de s'exprimer à l'écrit comme à l'oral, soit phonétiquement (exemple : un "Great friend" deviendra "Grate friend").







Extrait qui donne le ton de l'histoire (et plus profondément, de l'absurdité de la vie), avec ce que Nigel pense de la géométrie : "Pour faire de la géométrie, vous devez faire en sorte que deux choses soient parfaitement équilatérales, alors que vous voyez nettement qu'elles ne le sont pas". Ou encore : "La réalité me donne des frissons dans le dos".
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Nov - 20:37 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The Mad Tea Party Index du Forum -> L'antre du Chapelier Fou et du Lièvre de Mars -> Arabesques Ténèbreuses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com